Hh, how to look at history

Mémoire de DNSEP
✹ 2017





Le français ne fait pas de différence terminologique entre l’Histoire et une histoire. Je m’interroge sur les liens à tisser entre les manières d’écrire ces histoires, en regardant du côté des historiens et de ceux qui font des images.
Comment des systèmes graphiques racontent l’Histoire? Comment raconter la vie de ceux dont on ne parle pas ? Quelle place pour le « je » en histoire ?
J’ai croisé sur mon chemin l’imagerie d’Épinal, la micro-histoire, des bande- dessinées et Ad Reinhardt, pour esquisser des réponses à ces questions. L’écrit prend parfois la forme du dessin ou du schéma s’articulant avec le texte, pour donner à lire et à voir mes outils graphiques de réflexion.

⟶ 41 pages + 3 inserts, 27x33 cm.
Il est disponible en ligne ici